AGIRE

En Décembre 2014, l’Agence Nationale de Gestion Intégrée des Ressources en Eau (AGIRE) est officiellement installée pour développer l’approche d’une gestion intégrée de l’eau en assurant des missions d’orientation, d’animation, de coordination et d’évaluation des ABH.

 

LE DIRECTEUR GÉNÉRAL

M.MOHAMED DERAMCHI

Notre pays a adopté une approche intégrée de la gestion intégrée des ressources en eau, lesquelles constituent « un bien de la collectivité nationale » (Constitution – article 17).

Développer et assurer une gestion intégrée et durable des ressources en eau, telle est la mission assignée à notre agence AGIRE, notamment à travers nos cinq agences de bassins hydrographiques.

Il s’agit ici de considérer, de façon conjointe, les pressions reliées à l’offre et à la demande d’eau en conservant comme objectif de réduire le gaspillage des ressources, de maximiser l’efficacité de ses usages, de limiter les dégradations des ressources et de leur environnement, d’optimiser l’allocation des ressources entre les différents usages, de comptabiliser et de limiter les prélèvements d’eau effectués à un niveau durable sur les plans écologique et économique.

Ceci n’est réalisable que dans un cadre concerté et par l’implication de tous, à savoir : les pouvoirs publics, les gestionnaires et professionnels de l’eau, les usagers et les mouvements associatifs.

L’acquisition et l’échange de connaissances sur les ressources en eau, la diffusion d’information et la sensibilisation des utilisateurs constituent la base première de toute intervention en matière de gestion intégrée des ressources en eau.

Pour cela, l’AGIRE est à l’écoute de vos avis, observations et propositions. Notre souhait est d’engager des échanges d’information et de maintenir un dialogue constructif avec tous ceux qui désirent y contribuer, pour promouvoir une gestion rationnelle et durable de cette ressource naturelle, rare et fragile qu’est l’eau, tout en préservant l’environnement.

Nous nous sommes engagés à mener des actions ciblées en vue de développer la gestion intégrée des ressources en eau, avec la participation de toutes les bonnes volontés soucieuses d’une utilisation optimale de l’eau et de la préservation de sa qualité.

M.MOHAMED DERAMCHI

LE DIRECTEUR GÉNÉRAL

AGENCE NATIONALE DE GESTION INTÉGRÉE DES RESSOURCES EN EAU

QUI SOMMES-NOUS ?

En Décembre 2014, l’Agence Nationale de Gestion Intégrée des Ressources en Eau (AGIRE) est officiellement installée pour développer l’approche d’une gestion intégrée de l’eau en assurant des missions d’orientation, d’animation, de coordination et d’évaluation des ABH.

Chargée de réaliser, au niveau national, toutes actions relatives à la gestion intégrée des ressources en eau, l’AGIRE, créée par décret exécutif n°11-262 du 30 Juillet 2011, placée sous la tutelle du Ministère des Ressources en Eau; Et a pour principales missions de :

  • Réaliser toutes enquêtes, études et recherches liées au développement de la gestion intégrée des ressources en eau.
  • Développer et coordonner les systèmes de gestion intégrée de l’information sur l’eau au niveau national.
  • Contribuer à l’élaboration, à l’évaluation et à l’actualisation des plans à moyen et long terme de développement sectoriel.
  • Contribuer à la gestion des actions d’incitation à l’économie de l’eau et à la préservation de la qualité des ressources en eau.

Par ailleurs, l’AGIRE assure les sujétions de service public mises à sa charge par l’Etat, maître d’ouvrage, en collaboration avec les agences de bassins hydrographiques. Il s’agit notamment de :

  • Assurer le recueil et le traitement des données et indicateurs relatifs aux paramètres quantitatifs caractérisant les ressources en eau et les milieux naturels ainsi que leurs usages.
  • Réaliser les opérations techniques de délimitation du domaine public hydraulique naturel particulièrement les oueds et les plans d’eau naturels.
  • Élaborer tous documents et mener toutes actions d’information et de sensibilisation des différentes catégories d’usagers sur l’économie de l’eau et la préservation de sa qualité.

HISTOIRE

GESTION INTÉGRÉE DES RESSOURCES EN EAU

Après son adoption par la communauté internationale au cours de la conférence des nations unies sur l’environnement et le développement (CNUED), tenue à Rio de Janeiro en juin 1992, l’Algérie introduit, en 1996, le principe de la gestion intégrée des ressources en eau par bassin hydrographique.

Gire…son histoire

La GIRE prend en considération le caractère spécifique de l’eau en tant que «patrimoine de la collectivité nationale» et comme «ressource naturelle limitée fragile et difficilement renouvelable».

  • Un découpage du territoire national a été effectué en cinq grands bassins hydrographiques. La nouvelle politique nationale de l’eau a également procédé au renforcement des dispositifs de protection des ressources et à l’instauration d’outils de planification à travers des schémas directeurs régionaux.
  • En 1996, cinq agences de bassins hydrographiques et cinq comités de bassin ont été créés, ajouté a un fond national de gestion intégrée des ressources en eau qui vient compléter cette réforme en assurant une partie de son financement.

La loi n°05-12 du 4 Août 2005 relative à l’eau a consolidé l’approche intégrée d’une gestion durable et environnementale des ressources en eau, et ce, en consacrant son titre III à la protection et à la préservation des ressources en eau. Le titre IV de la loi, a quant à lui porté sur les instruments institutionnels de la gestion intégrée des ressources en eau.

Ses fonctions

  • L’allocation des ressources entre les différents usages à travers une planification concertée des aménagements, compte tenu des conditions socio-économiques propres au bassin concerné.
  • La conservation de l’eau et des écosystèmes en fonction des besoins environnementaux.
  • La gestion des prélèvements des eaux de surface et des eaux souterraines.
  • La coordination intégrée des services d’approvisionnement en eau potable et des services d’assainissement à l’échelle du bassin.

Ses outils de gestion

  • Un système de gestion intégrée de l’information sur l’eau fiable et actuel.
  • Une planification concertée pour concilier la satisfaction des besoins des collectivités humaines et des écosystèmes.
  • Une politique d’éducation et de sensibilisation axée sur une meilleure connaissance des ressources en eau et des modes de consommation visant à modifier les comportements et les valeurs des gestionnaires, des différentes catégories d’usagers et des citoyens en général.

AGENCES DE BASSINS HYDROGRAPHIQUES

ABHs

Dès 1993, au regard des insuffisances observées dans le domaine de la gestion de l’eau, une vaste réflexion avait était engagée se traduisant par la « Nouvelle Politique de l’Eau ».

En août 1996, suite à l’amendement du Code de l’Eau (juin 1996), les cinq Agences de Bassins Hydrographiques ont été créées. Désormais, rattachées à l’AGIRE, ces Agences de Bassins Hydrographiques, exercent la gestion intégrée des ressources en eau au niveau des unités hydrographiques naturelles, en tant que démembrements territoriaux de l’Agence.

Au nombre de cinq, elles sont situées dans cinq zones différentes : «Alger, Oran, Chlef, Constantine et Ouargla » et ce, pour une meilleure couverture du territoire.

  • Agence de Bassin Hydrographique Cheliff Zahrez.
  • Agence de Bassin Hydrographique Oranie- Chott Chergui.
  • Agence de Bassin Hydrographique Algérois-Hodna-Soummam.
  • Agence de Bassin Hydrographique Constantinois-Seybous-Mellègue.
  • Agence de Bassin Hydrographique Sahara.

Missions

Les Agences de Bassins Hydrographiques (ABH) ont pour missions de :

  • Gérer le système d’information à l’échelle des bassins hydrographiques à travers l’établissement et l’actualisation des bases de données et des outils d’information géographique.
  • Contribuer à l’élaboration, à l’évaluation et à l’actualisation des plans de développement sectoriel au niveau des bassins hydrographiques, à moyen et long terme.
  • Collecter les redevances instituées par la législation et la réglementation en vigueur.
0Directions
0Missions
0Employés
0Etudes
0ansExpérience

AGENCE NATIONALE DE GESTION INTÉGRÉE DES RESSOURCES EN EAU

CONSEIL D’ADMINISTRATION

Présidé par Monsieur Elhadj BELKATEB, le Conseil d’Administration de l’AGIRE est composé de 12 membres représentants du :

  • Ministre chargé des collectivités locales
  • Ministre chargé des finances
  • Ministre chargé de l’énergie
  • Ministre chargé de l’aménagement du territoire
  • Ministre chargé de l’environnement
  • Ministre chargé de l’agriculture
  • Ministre chargé de la santé
  • Ministre chargé de la recherche scientifique
  • Ministre chargé de l’industrie
  • Ministre chargé de l’éducation
  • Ministre chargé de la pêche
  • Agence nationale des ressources hydriques

Les membres du Conseil d’administration sont chargés d’examiner et de valider :

  • Les programmes d’interventions liés aux missions de l’AGIRE.
  • Le programme annuel d’activités de l’Agence et le budget y afférent avec les états prévisionnels des ressources et des dépenses.
  • La contribution de l’agence aux études, recherches ou travaux liés à son objet.
  • Le rapport annuel de gestion.
  • L’organisation interne de l’Agence.
  • Les conditions générales de passation des contrats et conventions.
  • L’acquisition et la location de biens mobiliers et immobiliers, les aliénations et échanges de droits mobiliers et immobiliers.
  • Toutes questions que lui soumet le Directeur Général et susceptible d’améliorer l’organisation et le fonctionnement de l’Agence ou de nature à favoriser la réalisation de ses objectifs.